Le despotisme des modernes

L’intervention qui fait l’objet de cette note part d’un questionnement simple, presque d’un constat d’évidence : pourquoi la visée émancipatrice n’est-elle plus associée au projet de transformation de la société ?

C’est en scrutant ce qui lui apparaît comme les causes de cette disparition que nous allons découvrir au fil de son analyse les procédures sociales et culturelles qui ont rendu possible cette occultation dans le débat politique, jusque dans les rangs des forces de gauche, qui n’ont pas toujours su dépasser les limites de leurs analyses et de leurs concepts, y compris marxistes.

Le regard critique de l’auteur plonge profond, au cœur d’une activité caractéristique de l’espèce humaine, le travail, pour nous dévoiler ce que sa transmutation en emploi a permis d’escamoter au regard de tous, en termes d’exploitation et d’aliénation à l’encontre des femmes et des hommes au travail. Or, ce temps de maltraitance sociale et psychique finit par contaminer les besoins éprouvés dans le temps hors travail et l’aspiration à en être distrait, à se divertir tend à dominer les activités culturelles de loisir au détriment d’expressions culturelles plus exigeantes. C’est dans cet espace que s’engouffre le capitalisme contemporain qui produit désormais et les marchandises et le désir de les consommer avec ses industries culturelles, de la publicité à l’« intertainment », vouées à occuper le temps dit libre.

Toute l’originalité du propos de l’auteur de cette note réside ici dans la description du rôle inédit que joue à ses yeux la télévision, au sein du dispositif médiatique, pour gagner l’assentiment des gens au monde du capital, présenté comme le leur, en usant d’un populisme capable de dévoyer l’aspiration à l’émancipation humaine. Il y a urgence à réagir en empruntant quelques pistes soumises à notre réflexion par Bernard Vasseur.

Bernard Vasseur est philosophe et directeur du Centre de recherche et de création Elsa Triolet-Louis Aragon. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur des artistes peintres actuels.


Commander

Le despotisme des modernes
  • Gabriel Péri Prix : 3.00 €
  • En stock
Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr