Les violences de masses en Indonésie (1965-1966) et la question de la réconciliation

Mardi 19 Janvier 2016 de 9h00 à 17h00

EHESS—Salle 638
190 Avenue de France Paris XIIIe
Métro ligne 6, Quai de la Gare

Programme

09:00– 09:40 Accueil des participants, inscriptions

Ouverture

1ère session : 09:40 – 12:00

présidence : Didier Monciaud / Anne Jollet

  • « Les massacres indonésiens : acquis et incertitudes »
    Jean-Louis Margolin (Université d’Aix-Marseille)

  •  « Le contexte international »
    Alain Ruscio (historien chercheur indépendant)

  •  « The Role of Suharto in the Indonesian genocide of 1965 »
    Coen Holzappel (Université de Leide)

Débat : questions réponses

Pause déjeuner

2e session : 13:30 – 17:00

présidence : Mathieu Guérin

  •  « L’itinéraire mémoriel d’un impensable collectif »
    Remy Madinier (CNRS)

  •  « Le massacre indonésien de 1965 est-il un génocide, et en quel sens ? "
    Alain Renaut (Université Paris IV)

  •  « Tribunal Populaire International à La Haye novembre 2015 »
    Prof. Dr. Saskia Wieringa, Université d’Amsterdam Président de la Fondation d’IPT 1965 (Tribunal Populaire International)

  •  « La question de la réconciliation »
    Gani Jaelani (doctorant de CRH—EHESS)

Débat : questions réponses

Clôture

Pendant le déroulement du colloque : 

  • Exposition de photos prises avec des anciens prisonniers politiques

  • Vente de livres, dont : Dignité de M Putu Oka Sukanta (ex prisonnier politique, poète et écrivain), traduit en français par J. Camus ; Récits d'ex prisonniers traduits par Elsa Clavé ; The crocodile hole de Saskia Wieringa (en anglais) ; ainsi que la revue "Les Cahiers d'Histoire".

colloque organisé par :  « Réseau Indonésie » ; CASE (Centre Asie du Sud Est ) ;  Cahiers d’HISTOIRE revue d’histoire critique ; Fondation Gabriel Péri

 


Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr