Les paradoxes du blairisme

Après quatre revers électoraux consécutifs, Tony Blair a systématiquement conduit le parti travailliste à la victoire entre 1997 et 2001.

John Crowley, chercheur au CERI (Sciences-Po) et directeur de la Revue internationale des sciences sociales de l’Unesco, analyse les paradoxes de ce basculement, opéré au prix de l’adoption des thèses sociologiques individualistes du thatchérisme et d’un recentrage idéologique.

Avril 2007, 48 pages.

Épuisé.


Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr