Les Cahiers de Santé - Juin 2013

 

Voici ce qu’écrivait Richard Liscia dans le Quotidien du Médecin le 25 avril 2013 dans son éditorial du jour : 
« Quand on dit que le pays vit au-dessus de ses moyens, on ne parle pas des riches. On parle, malheureusement, de prestations sociales que nous avons versées après en avoir emprunté le montant, comme on le fait pour les retraites ou l’Assurance maladie. Cette vérité est terrible, le reconnaître est presque inhumain. C’est quand même la vérité. ». 
Il est dans la droite ligne politique ultralibérale de son journal financé par la publicité pharmaceutique et constamment hostile au progrès social. (...)

Hollande veut des efforts justes : c’est-à-dire que tout le monde participe de façon apaisée ; la justice, ce n’est rien d’autre pour lui que l’apaisement social. Là-dessus, il est plus fort que Sarkozy. Les gens sont opposés systématiquement. 
Les familles sont-elles trop aidées ? Il faut diminuer les allocations familiales ! Les retraités ont-ils honteusement profité de la vie – ils auraient pu mourir plus tôt – ? Il faut réduire les pensions ! Les malades sont-ils trop bien soignés ? Il faut augmenter leurs restes à charge ! Les chômeurs ? Il faut diminuer les indemnités et réduire les salaires pour qu’ils trouvent un emploi ! Quant aux ultra-riches, ils ne vivent pas au-dessus de leurs moyens ; d’ailleurs ils sont peu nombreux et à ce titre inoffensifs. « On ne parle pas des riches ». Ceux qui disent que le pouvoir économique est aux mains de gens incapables de répondre aux besoins des humains se trompent : puisque les inégalités se creusent et que les fortunes n’ont jamais été aussi considérables, c’est bien qu’ils sont efficaces. (...)

Dr Michel Limousin, 
Rédacteur en chef

SOMMAIRE

Éditorial : C’est quand même la vérité ?, Dr Michel Limousin (p.7)

Articles :

  • Il n’y a pas de développement possible de la santé publique sans réalisation des droits humains, Dr Leila Joudane, représentante du Fonds de Nations Unies pour la population, Tunisie, & Mme Manel Stambouli (p.9)
  • Informel et protection sociale : au-delà de la gestion des risques, Mme Blandine Destremau, Directrice de recherches, CNRS (p.11)
  • De la démocratie sanitaire, Dr Paul Cesbron (p.19)
  • Vulnérabilité des femmes migrantes en situation de précarité face aux violences en France, Drs Janina Estrada, Gilles Lazimi & Rochefort (p.29)
  • Faut-il réformer la politique familiale : oui mais quelle réforme ?, Mme Catherine Mills, directeur de la Revue Économie et Politique (p.35)
  • Le projet de nouvel Hôtel Dieu de l’AP-HP, Dr Alain Beaupin (p.37)
  • Cellules souches : retour sur le prix Nobel de médecine 2012, Dr Michel Limousin (p.42)
  • Pour mieux comprendre le fonctionnement et les problèmes de la CNSA : Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, Note de la rédaction (p.44)
  • Retraites des femmes : à propos du rapport Moreau, Mmes Laurence Cohen et Élisabeth Ackermann (p.69)
  • Analyse de l’avis du Conseil Économique, Social et Environnemental sur les risques psycho-sociaux présenté en mai 2013 par Mme Sylvie Brunet, Dr Nadine Khayi et M. Antoine Duarte (p.71)
  • Hommages au Dr Gilbert Igonet, Dr Dominique Eddi & par M. Dominique Durand (p.73)

Les brèves (p.76) 
Les notes de lecture (p.81) 
Le courrier des lecteurs (p.88) 
Les documents (p.94)

À télécharger :

PDF - 4.3 Mo
Les Cahiers de Santé - Juin 2013

 

Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr