La Pensée n° 384 - Islam(s) aujourd'hui

Sommaire

Islam(s) aujourd'hui

  • Jaurès, la civilisation arabe et l'islam

  • L'Islam et les défis de la modernité, par Rachid Benzine
    Le mouvement vers la réforme ne date pas d'aujourd'hui en terre d'Islam. À différentes époques de son histoire le monde musulman a ressenti le besoin de "renouveau". Pour l'auteur ce renouveau appelle aujourd'hui à fonder la pensée séculière et religieuse sur l'exploration et la critique du passé. Seule une nouvelle lecture des textes fondamentaux pourra permettre d'harmoniser les valeurs cardinales de l'islam avec les exigences de la modernité : la démocratie, les droits de l'homme, l'égalité entre les hommes et les femmes, l'émancipation des sociétés musulmanes.

  •  Tunisie : l'islam politique a-t-il encore un avenir ?, par Habib Kazdaghli
    À partir de la question "l'islam politique a-t-il un avenir en Tunisie ?", l'auteur dresse une analyse historique du parcours ambivalent du parti islamiste tunisien Ennahdha de sa fondation à nos jours. Le vote d'une constitution plus laïque que celle de 1959 en janvier 2014 par les dirigeants de ce parti plus prompts à dénoncer les aspects séculiers, à être l'unique dépositaire du sacré et défenseur de la religion est-il la marque d'une transformation de ce parti en parti démocrate musulman, s'interroge l'auteur qui reste lucide, conforté malgré tout par les nombreuses données positives du contexte tunisien.

  • Yémen : guerre et formes d'identification, par Jacques Couland
    Le Yémen est aujourd'hui doublement en guerre, intérieure et du fait d'appuis extérieurs à l'une des parties engagées. La situation est paradoxalement le résultat de solutions apportées à la crise politique vécue par le pays au moment où se manifestait par ailleurs ce que l'on a désigné de "Printemps arabe". Cet article se propose de rappeler les principales racines du mécontentement.

  • Le vote musulman n'existe pas... pour l'instant, par Vincent Tiberj
    L'idée d'un vote musulman en France s'est progressivement imposée dans les débats publics en France. Or, un examen attentif des enquêtes dont on dispose depuis la fin des années 80 et des modèles explicatifs des alignements électoraux montrent bien qu'il y a un vote de la diversité en France, mais il n'est pas celui qu'on croit. On doit alors s'interroger sur la prégnance de l'islam sur nos routines de pensée et ce qu'elle peut induire à l'avenir tant pour les Français d'origine immigrée que pour la société française.

  • Les savoirs à l'âge d'or de la civilisation arabo-musulmane,  par Patrick Ribau
    Afin de rompre avec des clichés souvent nauséabonds, l'auteur rappelle dans cet article l'apport, souvent méconnu, de la civilisation arabo-musulmane à l'ensemble de l'humanité tant dans les sciences physiques et humaines entre les VIIIe et XIIIe siècles et son rôle dans la transmission des savoirs dans des domaines aussi divers que peuvent être les mathématiques, l'astronomie, la chimie, la médecine, les techniques, la philosophie, la sociologie, l'histoire, la linguistique, la géographie...

Le cours des idées

  • Le cinéma algérien : en quête de l'intime, par Malika Laïchour Romane
    Cet article se propose d'apporter des éclairages sur la difficulté d'être du cinéma algérien actuel en questionnant les différentes phases de son histoire. Il explore et tente d'analyser de manière critique les différentes problématiques historiques, socioculturelles et politiques qui positionnent l'objet filmé au rang d'objet suspect. Un cinéma en quête d'auteurs qui peinent à le devenir par l'absence de l'intime, du subjectif et d'introspection qui font toute la force du cinéma. Le public, par manque de représentation, ne le regarde plus et au-delà, s'en éloigne.

  • La déflation : de quoi s'agit-il aujourd'hui ?, par Yves Dimicoli
    Pour nombre d'économistes académiques, la déflation résulterait des excès financiers du capitalisme. Il s'agirait alors, pour la conjurer, d'anticiper son occurence très en amont du "cycle financier" et de "stabiliser" en permanence les marchés financiers. Pour Paul Boccara et l'école néo-marxiste de la régulation systémique, la délfation trouverait ses origines dans le type même de croissance capitaliste de la productivité du travail et la suraccumulation cyclique de capital qu'il engendre avec le recours massif au crédit et à l'endettement pour la rentabilité financière. De nos jours ce phénomène, si menaçant en zone euro, exprimerait un besoin de dépassement du capitalisme, en crise systémique, confronté aux immenses défis d'économies de travail et de partages pour développer toutes les capacités humaines propres à la révolution informationnelle.

  • Travail, organisations, marchés : quelles règles ?, par Daniel Bachet
    On sait que l'imaginaire libéral appréhende l'individu comme un sujet libre et auto-déterminé y compris au sein du salariat. Or, il n'est pas concevable de formuler un projet d'"émancipation" individuel et collectif dans le travail et dans l'entreprise indépendamment des institutions et des rapports sociaux qui le rendent possible. L'auteur montre que le concept d'émancipation suppose la construction de règles, de dispositifs et d'institutions qui ouvrent des perspectives de transformation sociale. Il souligne que les conditions d'un dépassement de la servitude ou de la domination dans le travail passent par la refondation et par la socialisation des principales institutions qui structurent l'ordre économique et poltiique (l'entreprise, le marché, les banques, les droits de propriété).

  • Europe et Amérique hispanique, 1807-1815, par Rémy Herrera
    Cette seconde partie propose de poursuivre la réflexion sur les liens existants entre les événements qui se sont déroulés, de 1807 à 1815, simultanément en Europe et dans l'immense espace qu'était alors l'Amérique hispanique coloniale. Le point tournant est constitué par la date de 1807, soit celle de l'invasion de l'Espagne par les troupes napoléoniennes.

Documents

  • Répartition des musulmans dans le monde,  par Patrick Ribau

  • Femmes d'Irak par Patrick Ribau

  • Une refondation de la pensée théologique islamique par Ghaleb Bencheikh

 

ISBN : 978-2-916374-98-7, n°384, Octobre-décembre 2015

Commander

La Pensée n° 384 - Islam(s) aujourd'hui
  • Gabriel Péri Prix : 19.00 €
  • En stock
Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr