La Palestine et la CPI

Avec l’adhésion de la Palestine à la Cour pénale internationale le 1er avril 2015, un processus est désormais ouvert qui peut à l’avenir conduire des responsables de crimes de guerre, voire de crimes contre l’humanité en Israël et Palestine à en répondre devant la justice internationale.
L’Association France-Palestine Solidarité et la Fondation Gabriel Péri ont souhaité s’associer pour rassembler, grâce à la collaboration de juristes éminents, les éléments de base de ce dossier majeur, en ce qu’il est susceptible d’ébranler l’impunité scandaleuse que les dirigeants israéliens ont toujours réussi à préserver du fait de la faiblesse, sinon de la complaisance, de la communauté internationale.

Cette quête de justice sans laquelle on ne peut mettre fin à  la perpétuation de la violence, loin de bénéficier d’un soutien sans ambigüité, est soumise à de fortes pressions politiques.
Elle doit pourtant aboutir pour les Palestiniens et pour tous les autres peuples victimes. Il en va de la crédibilité de la CPI, une juridiction qui n’a de sens qu’universelle.
Notre démarche commune souhaite faire œuvre utile en plaçant cette question en pleine lumière.

Avec les contributions de Maîtres Alia Aoun, présidente d’Avocats et Juristes pour le Liban, William Bourdon, président-fondateur de SHERPA, et Christine Chanet, expert à l’ONU.

ISBN :  2 - 9 1 6 3 7 4 - 9 9 - 4, Janvier 2016, 90 pages, 5 €

Commander

La Palestine et la CPI
  • Gabriel Péri Prix : 5.00 €
  • En stock
Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr