La démocratie anesthésiée

Cet ouvrage, publié par les Éditions de l’atelier avec le concours de la fondation Gabriel Peri reprend et développe les thèmes présentés par Bernard Vasseur lors d’une conférence donnée en mars 2010 : Culture et société aujourd’hui.

Alors que le débat au sein de la gauche se focalise sur la question de la « transformation sociale », l’auteur entend contribuer à une relance du thème de l’émancipation humaine, dont on ne parle plus guère.

Sa thèse de « l’anesthésie » de la démocratie prend appui sur des aspect très divers des évolutions de notre société. En premier lieu la question du travail, occultée derrière le vocable de « l’emploi », qui permet de contourner le débat sur sa transformation. Un débat d’ailleurs montré comme inutile puisque, l’économie ayant remplacé l’économie politique, ses lois échappent aux décisions humaines. À cette aliénation soi-disant inévitable, la seule échappatoire accessible est celle logiquement proposée par les « industries culturelles » : la société de loisirs.

Dans ce cadre, la démocratie sociale n’a plus sa place, ce qui explique en partie les attaques répétées contre le « modèle social français » : la politique est remplacée par la gouvernance, et le pouvoir du peuple réduit à un mirage, comme en témoignent les omniprésents votes téléphoniques à la télévision.

Benard Vasseur propose ici une pensée critique et radicale qui souhaite fournir quelques points de repères nouveaux aux militants dans le combat politique.

Professeur de philosophie, Bernard Vasseur est directeur de la maison Elsa Triolet-Aragon. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux arts (Rodin, La ville et les artistes, Erro, Baselitz, Klasen…) aux éditions Cercle d’Art.

176 pages, 20€.

Présentation sur le site de l’éditeur : http://www.editionsatelier.com/inde...

Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr