Désirs, répressions et liberté

Pour le philosophe Dany-Robert Dufour, triomphe du libéralisme économique et glorification sans freins et sans fin des désirs, ne sont pas étrangers l’un à l’autre. Dans son ouvrage L’individu qui vient... après le libéralisme, s’appuyant sur les acquis théoriques de la psychanalyse, plongeant dans les origines de la culture occidentale, il juge indispensable une évaluation de la façon dont ont été abattus les « grands récits » qui structuraient la vie humaine en Occident, laissant un vide immense, comblé par les forces du marché.

Cette évaluation n’épargne pas le courant philosophique “postmoderne”, dont les porte-drapeaux étaient vus comme en pointe du combat contre l’ordre établi. Postmodernité qui pèse encore sur le débat politique à gauche, dans toute la gauche. Pour Dany-Robert Dufour, par une « ruse de l’histoire », il a contribué à ce triomphe du libéralisme économique.

En d’autres temps et en d’autres termes, l’œuvre de Michel Clouscard, penseur éclipsé jusque dans son propre camp, les courants marxistes, nourrissait de telles interpellations. Elles méritent discussion, confrontation, et c’est la raison pour laquelle la Fondation Gabriel Péri était dans son rôle en organisant une rencontre avec Dany-Robert Dufour, le 3 mai 2012. En un dialogue avec l’écrivain Valère Staraselski, qui animait la rencontre, les échanges ont été suffisamment riches pour qu’il soit utile d’en présenter l’essentiel dans cette Note de la Fondation.


Dany-Robert Dufour est professeur en philosophie de l’éducation à l’Université de Paris 8. Il a été directeur de programme au Collège International de Philosophie et résident à l’Institut d’études avancées de Nantes. Ses derniers livres parus sont L’individu qui vient… après le libéralisme (Denoël, 2011) et Il était une fois le dernier homme (Denoël, 2012).


Commander

Désirs, répressions et liberté
  • Gabriel Péri Prix : 1.00 €
  • En stock
Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr