Autisme et psychanalyse

La citoyenneté des femmes, enjeu et défi pour la démocratie Les enjeux idéologiques et scientifiques des diverses théories sur les crises capitalistes Penser la politique aujourd’hui

42e journées de L’École de la Cause freudienne 
Au Palais des Congrès de Paris les 6 et 7 octobre 2012

Depuis quelques mois, la psychanalyse est de nouveau l’objet, en France, de violentes attaques. C’est au point que certains voudraient convaincre les autorités qu’elle doit être rendue illégale dans le traitement de l’autisme pour commencer. L’autisme vient pourtant d’être déclaré « Grande cause nationale ».

Autisme et psychanalyse font ainsi leur entrée dans le débat public. Le traitement de l’autisme n’est donc plus le problème des seules familles et patients qui y sont confrontés. Ce débat nous concerne tous, il nous convoque même. Les psychanalystes sont invités à prendre parti sans délai, non seulement parce qu’ils écoutent les autistes et qu’ils ont à répondre de leur clinique mais aussi parce qu’ils doivent résoudre un problème crucial : celui de la liquidation de la psychanalyse.

Ne nous y trompons pas, au-delà du débat clinique, c’est bien d’un enjeu politique qu’il s’agit, quand les discours dominants qui nous gouvernent nous veulent toujours plus asservis à la tyrannie de l’évaluation, au diktat du scientisme, à la folie du marketing. Ce moment crucial est aussi un moment de vérité pour les élèves de Freud et de Lacan : éprouver la force de leurs concepts fondamentaux pour cerner le réel en jeu et pouvoir se réinventer encore.

Inscrivez-vous dès maintenant en ligne sur le site de l’École de la Cause freudienne

Renseignements : 1, rue Huysmans 75006 Paris 
ou par téléphone au : 01.45.49.02.68.

Visitez notre blog : http://www.42journees-ecf.org


Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr