Le despotisme des modernes

Le jeudi 9 décembre 2010, une rencontre avec Bernard Vasseur, auteur de Le despotisme des modernes se tenait à Nîmes (Gard).

L’ouvrage de Bernard Vasseur part d’un questionnement simple, presque d’un constat d’évidence : pourquoi la visée émancipatrice n’est-elle plus associée au projet de transformation de la société ?

Il y a encore peu, l’idée de se rassembler pour faire grandir un projet de transformation de la société, en étant convaincu qu’ainsi on agissait pour l’émancipation de l’humanité, était communément admise.

Cette évidence semble aujourd’hui disparaître comme l’eau dans le sable et laisse place à d’autres convictions, uniquement bâties sur des approches individualistes, qui sont pain béni pour un capitalisme dont le développement exige un affaiblissement continuel de l’aspiration à penser et agir ensemble.

Ce sont les causes, les mécanismes, de cette « évolution » que Bernard Vasseur décortique dans son ouvrage : Le despotisme des modernes, a discuté lors de cette rencontre.

Bernard Vasseur est philosophe et directeur du centre de recherche et de création Elsa-Triolet Aragon.

Le despotisme des modernes, est en vente ici


Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr