Éclairer le passé

S’efforcer de comprendre l’histoire pour mieux appréhender celle qui s’écrit au présent et peser efficacement sur l’avenir est l’une des tâches que s’est assignée la Fondation Gabriel Péri.

L’histoire contemporaine de la France -inséparable de celles de l’Europe et d’un monde en plein bouleversement- est riche d’événements politiques, sociaux, culturels, démocratiques, aux enseignements précieux.

Le Parti communiste français en est l’un des acteurs depuis 1920.

Afin de permettre d’explorer sa propre histoire, il a conclu des partenariats de recherche historiographique, en particulier avec les archives départementales de Seine-Saint-Denis, dépositaires de ses archives.

La Fondation Gabriel Péri a, entre autres, pour but de contribuer à faire vivre et développer le patrimoine de réflexions et d’expériences accumulées en France par les luttes sociales et le mouvement des idées de gauche.

Elle a signé à cet effet une convention avec le PCF pour participer à la conservation, la sauvegarde, la mise à disposition publique et l’exploitation de « ces énormes ressources où gisent de manière inséparable les témoignages de dévouements, d’engagements les plus purs, de combats pour la liberté et la justice et la révélation de tragiques fourvoiements dont nous n’avons pas fini de faire les frais et avec nous des millions d’hommes et de femmes qui ont placé leur espoir dans le communisme. C’est un formidable travail critique auquel nous nous attelons avec détermination », comme le rappelait Robert Hue, président de la fondation, lors de la conférence Olivaint de 2004.

De nombreux organismes, universitaires, associatifs, privés, publics s’y emploient également. Ils n’épuisent pas pour autant toutes les possibilités de recherches, de rencontres, d’échanges, entre historiens, chercheurs, personnalités et organisations ayant été, à différents niveaux, et dans divers pays, acteurs de cette histoire et qui, souvent, le sont encore par leur implication dans les enjeux du nouveau siècle.

Loin de toute historiographie « officielle », en refusant toute instrumentalisation au profit d’une idéologie ou d’une organisation, une étude approfondie et réellement contradictoire de cette histoire jusque dans ses prolongements actuels s’impose. Elle est indispensable pour prendre toute la mesure de la genèse et de la portée des enjeux d’aujourd’hui.

Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr