Quel avenir pour l’Union Européenne ? Actualités politiques, sociales et économiques de l’Europe

La Fondation a participé à la troisième conférence du cycle « Histoire de notre Europe - les mouvements citoyens et politiques en Europe de 1945 à nos jours » organisé par l’Université populaire européenne les samedi 2 et dimanche 3 octobre 2010 à Saint-Ouen (92)


Présentation de la conférence

Pour construire des liens, il faut se connaître. Pour se connaître, il faut échanger des informations, des opinions, des expériences. Pour construire des liens entre citoyens européens, il faut encore une fois se rencontrer, échanger et comprendre la complexité des vécus et de l’histoire. Surtout lorsqu’il s’agit de combler le fossé qui sépare l’Ouest de l’Europe -la « vieille » ou « riche » Europe » - de l’Europe de l’Est, la « nouvelle Europe », vue comme pauvre et périphérique…

L’Université Européenne Populaire et la Fondation Gabriel Péri invitent 24 militants polonais issus de 2 organisations de terrain (association laïque Pologne Rationnelle et Syndicat Libre Août 80) à rencontrer les militants associatifs, politiques et syndicaux français le 2 et 3 octobre à Saint Ouen. La conférence est placée sous un double signe – de formation pour tous ceux et celles qui désirent s’informer sur ce qui se passe dans « l’autre Europe » - et de possibilité de rencontre afin de se connaître et de renforcer notre solidarité européenne dans nos luttes.

Les enjeux d’une laïcité européenne en tant que principe démocratique et instrument de lutte pour l’égalité hommes-femmes ouvrent la première session. Ewa Wojnicka, militante laïque polonaise présentera le pouvoir politique des structures religieuses en Pologne, Antoine Casanova présentera les fondements de la laïcité « à la française ». Michèle Vianès expliquera en quoi l’Union Européenne fut positive pour l’avancement des droits des femmes en Europe et en quoi cette situation a changé aujourd’hui.

Malogrzata Zambron, de l’Association des Travailleurs Migrants Polonais, viendra d’Allemagne pour raconter son expérience auprès la nouvelle migration intra-européenne. Des millions de Polonais, Bulgares et Roumains vivent parmi nous et travaillent en France et dans tous les autres pays européens depuis 5 ans. C’est la première fois qu’en France une association de migrants des pays de l’Est sera présente pour expliquer comment cette diaspora est la clé pour comprendre comment se crée le « nouveau marché du travail européen ». L’Association des Travailleurs Migrants Polonais est intéressée par des contacts avec toutes les associations et syndicats impliqués dans la lutte pour les droits des migrants. « En miroir » sera présentée situation des migrants extra-européens en Europe et la politique migratoire en France et en Europe afin de faire le lien entre les deux migrations pour avoir une image complète de la réalité européenne et d’agir pour améliorer la situation.

Urszula Kuzinska, jeune chercheuse polonaise en psychologie et économie ouvrira la session du dimanche consacrée à notre avenir économique commun en Europe par un bilan critique du capitalisme néolibéral polonais depuis 20 ans, fruit du travail d’une l’équipe d’économiste du professeur Kozlowski au sein de l’Académie Polonaises des Sciences. Michel Husson lui répondra avec un bilan critique des politiques économiques de l’Union Européenne.

Przemys ?aw Skupin, du syndicat libre Août 80 des mines de charbon de Silésie, présentera l’industrie minière en Pologne, son rôle dans l’économie polonaise et dans la politique énergétique de l’Europe.Denis Cohen de la CGT Mines Energie lui répondra sur le thème de l’énergie en tant que bien commun et sur la situation en France et en Europe occidentale. Krzysztof Mordasiewicz, de Août 80 Fiat Pologne, expliquera la situation des travailleurs des industries automobiles en Europe de l’Est à l’exemple de FIAT. Nous débattrons de la mise en concurrence des sites européens entre eux par les multinationales et de leurs conséquences pour l’emploi et pour la cohésion citoyenne de l’Europe. Des représentants de CGT Citroën à Saint Ouen seront présents (sous réserve) au débat.

Nous allons clôturer par un débat sur les alternatives économiques et sociales. Vincent Cheynet, rédacteur en chef du mensuel « La décroissance » présentera courant social et économique, sa pensée et sa pratique. Céline Meneses expliquera le concept de planification écologique du Parti de Gauche et Vincent Gay du Nouveau Parti Anticapitaliste le concept d’écosocialisme.

Un débat d’actualité urgent et brûlant auquel nous vous invitons à participer à et à enrichir de vos expériences et de vos réflexions.

Les membres de l’Université Européenne Populaire seront présents pour traduire et faciliter la communication avec les invités polonais. Les sessions seront traduites simultanément. Nous vous invitons à venir avec votre matériel d’information associatif et politique afin que tout le monde puisse profiter pleinement de cette journée !


Programme

Samedi 2 octobre 2010 
Lieu : salle Barbara, 5 rue des Ecoles, Saint Ouen, Métro Mairie de Saint Ouen

  • 9h30 
    Accueil, discours de bienvenue : Monika Karbowska, Michel Maso

Les droits des femmes et la laïcité en Europe - combats et enjeux

  • 10h00 – 11h15 
    La laïcité et l’Etat social – enjeux européens et internationaux actuels 
    - Antoine Casanova, Fondation Gabriel Péri 
    - Ewa Wojnicka, RACJA Polskiej Lewicy
  • Pause
  • 11h30– 13h00 
    Les politiques de l’Union Européenne pour les droits des femmes : progrès et limites 
    - Michèle Vianès, Regards de Femmes
  • Pause déjeuner

Les migrations en Europe et les politiques migratoires européennes

  • 14h30 -16h00 
    Les nouvelles migrations intra-européennes (Polonaises, Bulgare et Roumaine) comme conséquences de la Directives des Services
    - Malgorzata Zambron, Association Polonaise des Travailleurs Migrants
  • Pause
  • 16h30 – 18h00 
    Les migrants en Europe et la politique migratoire en France et en Europe 
    - Pablo Krasnopolsky, RESF.

Dimanche 3 octobre 2010 
Lieu : Maison de quartier du Landy, 37 rue de Landy, 93 400 Saint Ouen, métro Mairie de Saint Ouen

Quelle économie pour une Europe sociale et écologique ?

Première Table Ronde : L’économie libérale et la réalité de l’Union Européenne

  • 9h30 – 11h00 
    L’Europe de l’Ouest et l’Europe de l’Est dans l’UE : économie et société de la Pologne depuis 1989 
    - Dr. Urszula Kuzi ?ska, Académie Polonaise des Sciences
  • Pause
  • 11h15 – 12h30 
    Critique citoyenne des politiques économiques de l’Union Européenne 
    - Michel Husson, ATTAC France
  • Pause déjeuner

Deuxième Table Ronde : l’Avenir de l’industrie en Europe

  • 14h00 – 15h30 
    L’énergie comme bien commun en Europe 
    - Przemys ?aw Skupin, Syndicat Août 80 (mine de charbon Pologne) 
    - Denis Cohen, CGT Mines et Energie 

    Quelle politique industrielle pour l’Europe – le cas du secteur automobile 
    - Krzysztof Mordasiewicz, Syndicat Août 80 Fiat Pologne 
    - Union Locale CGT de Saint-Ouen (sous réserve)
  • Pause

Troisième Table Ronde : Pour un développement alternatif en Europe

  • 16h00-18h00 
    La crise de la société de consommation : le concept de décroissance 
    - Vincent Cheynet, La Décroissance 
    Pour une « autre » croissance ? Quel programme économique et écologique pour une Europe alternative ? 
    - Méline Ménéses, Parti de Gauche, Vincent Gay

Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr