1905, création de la SFIO : unité et diversité des socialistes

1905 est l’année de la grande réunification socialiste en France et de la création de la SFIO. Année spectaculaire, comme l’écrivait Roger Martelli, elle vit aussi la formulation par Einstein de la théorie de la relativité restreiente, la publication des trois essais sur la théorie de la sexualité de Freud, mais aussi la loi sur la séparation de l’église et de l’état, la crise franco-allemande au Maroc et la première révolution russe.

Alain Bergougnioux, et Roger Martelli livrent ici leur vision de cette année charnière de la première décennie du XX° siècle, et ce qu’il en reste aujourd’hui.

Alain Bergougnioux, est historien, secrétaire national du Parti Socialiste, membre du conseil d’orientation scientifique de la Fondation Jean Jaurès. Prochaine publication le 24 octobre prochain : « L’Ambition et le Remord. Les socialistes français et le pouvoir (1905/2005) », aux éditions Fayard,

Roger Martelli, est historien, membre du conseil national du Parti Communiste Français, membre du conseil d’administration de la Fondation Gabriel Péri, directeur de la revue : « Regards ». Dernières publications : « le communisme est un bon parti », éditions « la dispute », 2003, et « le communisme », éditeur : « les Essentiels Milan » n° 251, 2005.

 Ouvrage épuisé.

Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr