Fondation Rosa Luxemburg

Juin 2006

La fondation Gabriel Péri (FGP) et la Rosa Luxemburg Stiftung (RLS) ont en commun l’objectif de produire une étude approfondie et réellement contradictoire des enjeux d’aujourd’hui, alors que la civilisation est confrontée à la mondialisation capitaliste, dominée par la financiarisation de l’économie et la soumission de toutes les activités humaines aux exigences du profit. Elles veulent contribuer à l’essor d’un travail rigoureux d’intelligence des mutations de notre époque et des mobilisations citoyennes pour le progrès humain qu’elles peuvent susciter. Elles souhaitent participer au processus de décision démocratique grâce à la formulation de propositions politiques et conceptuelles.

Une coopération régulière entre la FGP et RLS peut multiplier les possibilités de rencontres et d’échanges entre personnalités et organisations déterminées à s’engager au service d’un développement original et audacieux de divers programmes de recherche, en France, en Allemagne et dans le monde entier.

Cette coopération s’intéressera tout particulièrement aux thèmes de travail suivants :

  • Le développement de propositions utiles pour une mondialisation libérée des contraintes que lui impose aujourd’hui la soumission aux exigences de la financiarisation de l’économie et son corollaire, la marchandisation de toutes les activités humaines. Enjeux majeurs pour les forces de gauche actuelles, la question de l’État social et de l’État providence, des services publics et de la relation entre les acteurs publics et privés dans l’économie sera au coeur de notre réflexion.
  • Le développement de propositions utiles pour une construction européenne du progrès social, démocratique et culturel ; une Europe de partage des savoirs et des connaissances ; une Europe fondant son intervention dans le monde sur les valeurs de paix, de co-développement respectueux de l’identité et de la souveraineté des peuples ; une Europe active au service d’un développement humain maîtrisé, organisée autour de la satisfaction des besoins individuels et collectifs des peuples et compatible avec un respect rigoureux de l’environnement.
  • L’analyse des évolutions politiques en Europe et dans le monde, la relation entre les mouvements sociaux anciens et récents, les organisations de la société civile, les partis politiques et les États ; notre intérêt se portera tout particulièrement, sur les évolutions de l’ensemble de la gauche en Europe et sur les autres continents, ses positionnements, son rapport au pouvoir et ses recompositions. La démocratie et ses aspects pratiques évoluent, nourrissant de nouveaux types de rapports à la pratique politique. Il est besoin de les expliciter à la lumière de la confrontation des théories et des différentes thèses en vigueur sur le sujet.

La FGP et la RLS feront vivre cette coopération en soutenant et en organisant :

  • des événements publics, des ateliers, des séminaires et des conférences sur les thématiques mentionnées ci-dessus ;
  • l’échange des informations qu’elles ont à leur disposition (publications, site internet)
  • une coopération entre les revues Nouvelles Fondations et Utopie Kreativ.

La FGP et la RLS développeront également des activités sur des sujets spécifiques.

La question de la construction européenne est, notamment, liée à la problématique de l’élargissement et de la relation avec les pays de l’Europe centrale et de l’Est. La RLS y coordonne projets et initiatives en étroite collaboration avec des partenaires locaux engagés dans les débats sur l’élargissement, le rôle de l’État, l’emploi, et qui soutiennent une perspective de paix en Europe et dans le monde. La FGP et la RLS mèneront un travail commun avec ces acteurs d’Europe centrale et orientale, mais aussi avec ceux de Russie et des anciennes républiques soviétiques, également investis dans la transformation sociale.

Cette coopération soutiendra également un travail commun sur les questions de sécurité et de coopération en Europe au moment où l’expansion de l’OTAN et la redéfinition de ses missions ont de nouvelles conséquences sur la relation transatlantique.

Toutes deux engagées pour le processus de paix au Proche-Orient, la FGP et la RLS développeront des actions communes afin d’approfondir l’analyse et la compréhension du conflit, et de soutenir les forces progressistes et pacifistes des deux camps. La FGP et la RLS pourront élaborer des propositions communes visant à accroître le rôle de l’UE dans les négociations de paix.

Ce protocole de coopération entre la FGP et la RLS est conclu sur une base annuelle et sera renouvelé par accord tacite tous les ans.

Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr