Explosion « des » progrès techno-scientifiques et fin du récit « du » Progrès

Conférence de Pierre Musso

Le mercredi 25 septembre 2013, Pierre Musso, professeur à l’Université de Rennes et à Télécom ParisTech, est intervenu sur le thème

Explosion « des » progrès techno-scientifiques
et fin du récit « du » Progrès

« Le Progrès » est un grand récit ou un mythe de la Modernité occidentale, qui est aujourd’hui mis en débat, voire en cause. Il y a une décadence de l’idée de progrès (Georges Canguilhem). Existe-t-il un progrès moral, politique, philosophique, etc. ? Comment et qui mesure le Progrès ?

En revanche, il existe des progrès fantastiques des connaissances et des techniques. Toutefois, même dans le domaine des connaissances scientifiques, il n’existe aucun progressisme linéaire, autre mythe, mais des choix socioculturels et des ruptures.

Depuis deux siècles, il y a une explosion des innovations techno-industrielles et désormais une « technologisation généralisée » de la société et même des individus (ex. le smartphone), mais la maîtrise sociale et culturelle de ces innovations fait problème.

L’enjeu nodal est là : explosion de la puissance technologique, mais interrogation sur son sens, sur sa maîtrise sociale, individuelle et démocratique. La puissance sans le sens n’est que ruine de l’âme… pourrait-on dire.

Avant de réinventer LE progrès, il faut développer une approche critique pour savoir ce qu’il faut sauver du « grand récit du progrès ». Si tant d’artistes ont été très critiques sur le progrès (Baudelaire, les surréalistes, Valéry), c’est parce que la notion est par essence, ambivalente.

Toute « vision progressiste du progrès » nécessite un travail critique préalable. C’est la condition pour appréhender les défis posés pour civiliser les nouveaux mondes technologiques produits par l’innovation intensive.


Consultez le média associé

Conférence de Pierre Musso

Conférence de Pierre Musso

Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr