Le progrès scientifique en questions

Conférence de Simone Mazauric

Simone Mazauric, Professeur émérite de philosophie à l’Université de Lorraine, est intervenue lors de la deuxième séance du séminaire, le 15 mai 2013, sur le thème :

Le progrès scientifique en questions

On connaît bien les arguments de ceux qui, surtout depuis le début du XXe siècle, mettent en cause le progrès scientifique en détaillant les conséquences désastreuses, sur le plan humain, de ses applications pratiques : depuis les usages militaires de l’énergie atomique jusqu’à l’utilisation des OGM en passant par la mise au point des armes chimiques : la liste est longue des inquiétudes voire des angoisses que suscitent les avancées de la recherche fondamentale.

On connaît sans doute moins bien les arguments au nom desquels la réalité même du progrès scientifique n’a cessé, depuis les débuts de l’âge moderne, d’être questionnée. Loin d’être en effet une évidence, l’affirmation du progrès scientifique a toujours suscité le doute, voire a été purement et simplement récusée.

Ce sont par conséquent surtout les éléments du débat qui ont constamment opposé de ce point de vue partisans et adversaires du progrès que je présenterai, en focalisant cette présentation autour de quelques moments clefs : celui de l’émergence de l’idée de progrès à partir du XVIe siècle, celui de son affirmation résolue à l’époque des Lumières, celui de sa revendication conquérante à l’âge du positivisme, celui enfin de sa contestation radicale à partir des années 1960, quand les théories relativistes et constructivistes s’efforcent de dénoncer le caractère illusoire d’une notion sur laquelle la culture occidentale a prétendu fonder son hégémonie, et retrouvent ainsi les enjeux pratiques, au sens ici politique du terme, d’une controverse multiséculaire.


Consultez le média associé

Conférence de Simone Mazauric

Conférence de Simone Mazauric

Fondation Gabriel Péri - Tour Essor, 14 rue Scandicci, 93500 Pantin - France / T +33 (0)1 41 83 88 50 - F +33 (0)1 41 83 88 59 - e-mail : fondation@gabrielperi.fr