La crise globale et l’Afrique : quels changements ?

Le troisième colloque international de Dakar s’est tenu les 18 et 19 mai 2010. Il était organisé conjointement par la fondation Gabriel Péri, le Parti de l’indépendance et du travail du Sénégal et leurs partenaires, la revue Recherches internationales, l’Association pour l’amitié avec les peuples d’Afrique (AFASPA), le laboratoire d’études et de recherches philosophiques et sociales contemporaines sur l’Afrique et le monde (LERPSCAM) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et la fondation Rosa Luxemburg.

La crise internationale a des effets spécifiques et particulièrement graves sur le continent africain. Déjà fragilisée par les crises politiques, le mal-développement et les pénuries alimentaires, la population africaine est durement touchée.

Mais cette crise est aussi l’occasion de remettre en question les logiques libérales et les politiques d’ajustement structurel passées, en particulier en s’appuyant sur la contestation grandissante des rôles de la banque mondiale et du FMI.

La troisième édition du colloque de Dakar (la première a eu lieu en 2005, la seconde en 2008) se propose donc de travailler sur l’analyse de la crise et de ses conséquences spécifiques en Afrique, sur l’élaboration d’alternatives et des conditions à réunir pour rendre possible un changement profond des politiques mises en oeuvre sur le continent.

Comme à son habitude, le colloque s’attachera pour ce faire à croiser les regards, expériences et analyses de chercheurs, responsables politiques et acteurs sociaux.

Les premières interventions sont en ligne ci-dessous. Les autres seront publiées au fur et à mesure de leur validation.

Voir aussi

Je souhaite...

Documents à télécharger :